PRESENTATION DE L'ASSOCIATION NARCOTIQUES ANONYMES

 

 

Meme si nous savons que nous ne pouvons pas changer la nature du dépendant ou de la dépendance, nous pensons que nous pouvons aider à bannir le préjugé selon lequel un dépendant ou une dépendante est condamnné(e) à consommer.

C'est pour cette raison que nous nous efforçons jour après jour de mettre notre expérience à la disposition et à la portée de tous.

 

 

 

D'ou vient l'Association Narcotiques Anonymes ? 

    

Le mouvement qui devait s'appeler plus tard Narcotiques Anonymes (NA) a commencé de naître aux Etats-Unis en 1944.

En effet, quelques toxicomanes ayant trouvé de l'aide aux Alcooliques Anonymes décidèrent d’adapter le programme des AA aux besoins spécifiques des personnes ayant un problème de drogue.

En 1947, le mouvement s'est d'abord appelé brièvement "The Narco Group" puis ensuite tout aussi brièvement "Addicts Anonymous".

La première trace du nom "Narcotics Anonymous" date de 1948 dans la ville de New York.
Fondée officiellement à Los Angeles en 1953, l’Association "Narcotics Anonymous" a d'abord grandi lentement, pour ensuite s'étendre aux villes principales d’Amérique du Nord, puis à d'autres continents dans le courant des années 70.

Cette croissance allait très clairement s’accélérer dès 1982, après la publication de parutions et de littérature officielle Narcotiques Anonymes.

Des groupes se formèrent ainsi peu à peu partout aux Etats-Unis puis très rapidement dans beaucoup d’autres pays.

II existe aujourd’hui des dizaines de milliers de groupes Narcotiques Anonymes à travers le monde.

En France, une première réunion hebdomadaire a été ouverte en 1984 à Paris.

Il y a aujourd'hui en 2013 plusieurs réunions par jour à Paris et en région parisienne et des groupes NA naissent régulièrement dans les villes de province.

 

 

A quoi sert l'Association Narcotiques Anonymes ?

 
Narcotiques Anonymes est une association à but non lucratif, composée d’hommes et de femmes pour qui la drogue était devenue un problème majeur.

Les membres de NA sont des dépendants et des dépendantes en rétablissement qui se réunissent régulièrement pour s’entraider à devenir et à rester abstinent(e)s.
N’importe quelle personne ayant un problème de drogue peut se déclarer membre de NA quelles que soient la ou les drogues qu'elle consomme ou consommait.

L’appartenance à NA est gratuite, individuelle et complètement volontaire.
L'association Narcotiques Anonymes ne perçoit aucune cotisation de la part de ses membres et ne dispose QUE de structures de type non hierarchique.

Chacun dans NA est totalement libre de participer aux réunions de son choix voire d'en ouvrir de nouvelles.

Comme le dit notre 7e Tradition :  "les groupes devraient subvenir entièrement à leurs propres besoins et refuser les contributions extérieures".

L'Association Narcotiques Anonymes ne reçoit donc aucune subvention extérieure.

De plus, à ce propos, notre expérience nous a montré que la prise en charge des groupes par les membres eux-mêmes fait partie intégrante du processus de rétablissement.

 

  

 

Que signifie le mot "drogue" pour Narcotiques Anonymes ?

 

Dans Narcotiques Anonymes, une drogue ne se limite pas à un produit de consommation illicite mais représente tout ce que l'on utilise dans le but de modifier son comportement. 

Ainsi, pour Narcotiques Anonymes, une drogue est TOUT ce dont on use pour anesthésier ses sentiments, ses émotions, ses perceptions, ses ressentis et ainsi fuir ses problèmes, ses soucis, son quotidien, ses responsabilités sa réalité et la réalité.

 

 

 

  

Narcotiques Anonymes et la dépendance en tant que maladie

 

Narcotiques Anonymes considère la dépendance comme une maladie.

Or, nous ne sommes pas les seuls dans ce cas :

L' Organisation Mondiale de la Santé (OMS) déclare également que la dépendance est une maladie.

En utilisant le terme de maladie, NA souhaite attirer l'attention sur la nécessité de se soigner et de prendre des mesures spécifiques afin de se rétablir pour ne pas rechuter.

 

Les dépendants ne présentent pas tous les mêmes symptômes, mais beaucoup d'entre eux, à différentes étapes de leur maladie, montrent potentiellement les signes suivants :

  • Ils voient dans la drogue le seul moyen qui puisse leur donner confiance en eux-mêmes, et les aider à se sentir à l'aise avec les autres
  • Ils veulent toujours prendre « juste un dernier petit truc ... »
  • Ils s'assurent d'avoir toujours des substances à consommer ainsi que les moyens pour s'en procurer et cela occupe beaucoup de leur temps et de leur esprit
  • Ils consomment alors qu'ils ne l'avaient pas prévu
  • Ils essaient de contrôler leur consommation en changeant de drogue, en s'imposant des périodes d'abstinence ou en prenant toutes sortes de résolutions
  • Ils consomment en cachette
  • Ils consomment à leur travail ou à l'école
  • Ils consomment seuls
  • Ils consomment le matin
  • Ils éprouvent des sentiments de culpabilité et de crainte
  • Ils ne mangent pas ou se nourrissent mal
  • Ils souffrent de manque quand ils ne consomment pas et à la fin même quand ils consomment.
  • Ils sont prêts à faire des kilomètres pour trouver de la consommation et éviter d'être en manque
  • Ils sont prêts à prendre n'importe quelle substance dont ils ignorent la composition les effets et les conséquences

   

 

 

 

Narcotiques Anonymes et le rétablissement par l'entraide

 

L'entraide dans NA consiste à partager ce qui nous aide à devenir et à rester abstinents.

En effet, nous constatons tous les jours que, grâce au processus de l'identification, la valeur thérapeutique de l’aide apportée par un dépendant à un autre est assez efficace, qu’un dépendant est finalement souvent relativement bien placé pour en comprendre et en aider un autre et que n’importe quel dépendant ou dépendante qui participe régulièrement à nos réunions peut arrêter de consommer et demeurer abstinent(e) durablement si il ou elle le souhaite.

 

 

 

 

   

Narcotiques Anonymes, un programme en 12 étapes, 12 traditions et 12 principes de service

 

 

Le programme de Narcotiques Anonymes est basé sur les 12 étapes, les 12 traditions et les 12 principes de service du programme des Alcooliques Anonymes.

Il a été ensuite adapté plus pécifiquement aux dépendants.

En suivant le programme NA, nous apprenons à reconnaître notre dépendance, à accepter notre dépendance, à demander et à recevoir de l’aide, à mieux nous connaître, à nous réconcilier avec notre passé et à aider d’autres personnes qui souhaitent faire de même.

 

 

 

Narcotiques Anonymes, un programme spirituel et non pas religieux


Pour cesser de consommer et pouvoir se rétablir, les dépendants ont besoin de développer une conception et une vision plus ouverte de leur vie que lorsqu'ils consommaient.

C'est pourquoi la spiritualité tient une place importante dans notre littérature et dans notre programme.

Pour autant, nous utilisons le terme "spirituel" sans que jamais il ne lui soit donné aucun sens religieux.

En effet, même si le mot 'Dieu" est souvent présent dans notre littérature, il y est également toujours précisé qu'il s'agit d'un "Dieu tel que chacun le conçoit".

Ainsi, chaque membre NA peut, si il le souhaite, cultiver en toute liberté sa propre démarche spirituelle personnelle ainsi que sa propre conception de Dieu, d'une Puissance Supérieure à lui même et de la spiritualité.

 

   

 

Pourquoi une démarche d'abstinence totale dans Narcotiques Anonymes?

 

L'Association Narcotiques Anonymes n'a pas pour but de prouver la pertinence ou de la non pertinence médicale du concept d'abstinence totale.

En effet, selon notre troisième tradition, "la SEULE condition pour être membre de NA est le désir d'arrêter de consommer".

Les membres de Narcotiques Anonymes sont partisans de l'abstinence de toutes drogues, psychotropes et alcool inclus, UNIQUEMENT parcequ'ils trouvent dans l'abstinence totale une approche qui les aide et répond bien à leur vécu et aussi parceque leur expérience commune leur a appris que l'abstinence totale et continue de tout produit modifiant le comportement leur offrait un terrain favorable et propice au rétablissement et à la croissance personnelle.

 

 

 

 

Le principe d'anonymat dans Narcotiques Anonymes

 

Le principe d'anonymat est une tradition primordiale dans Narcotiques Anonymes.

C'est une tradition complexe et vaste qui revêt plusieurs aspects différents. 

1 - Les membres de Narcotiques Anonymes se présentent par leur prénom et ne sont jamais tenus de donner aucun détail sur leur identité, leur nom, leur vie, leur profession, les moyens dont ils disposent,leur passé, leur situation familiale ou leur lieu d'habitation.

Les membres de NA ne parlent en réunion que de ce qu'ils souhaitent révèler eux mêmes sur eux mêmes.

Ainsi les membres peuvent protéger leur intimité personnelle si ils le souhaitent.

 

 

2 - L'anonymat protège également l'intimité des membres vis à vis de l'extérieur.

En effet, nous savons par expérience que certains dépendants hésiteraient à demander l'aide de Narcotiques Anonymes s'ils craignaient que leur cas puisse être exposé publiquement par d'autres personnes.

Il est donc nécessaire que les membres de NA puissent avoir la complète assurance qu'en demandant notre aide, leur identité ou leurs problématiques ne seront jamais révélées à personne.

  

3 - Le programme de Narcotiques Anonymes repose sur la 12e tradition qui dit que : " L’anonymat est la base spirituelle de toutes nos traditions, nous rappelant sans cesse de placer les principes au-dessus des personnalités".

Le mot "principes" nous enseigne ici de toujours essayer de mettre au dessus  des conflits de personnalité, des valeurs telles que l'ouverture d'esprit, la bonne volonté et l'honnêteté.

 

4 - Notre 5e tradition dit que "Chaque groupe n’a qu’un but primordial : transmettre le message au dépendant qui souffre encore"

Cet aspect de l'anonymat nous enseigne ici que nous devrions toujours nous concentrer sur le fait que, par le simple fait d'être abstinent et en réunion, nous transmettons de fait qu'il est possible de vivre sans consommer.

En comprenant cela, nous pouvons alors nous concentrer sur le message que nous recevons plutôt que sur le messager qui le transmet.

En effet, peu importe qui a exprimé une chose, ni pourquoi ou comment une chose a été dite : l'essentiel étant que la chose dite avait de fait à la fois besoin d'être dite et entendue.

Dans cette même optique, il est suggéré au cours des réunions NA de ne pas commenter ni colporter les partages que nous avons entendus afin de préserver l'anonymat du message donné et reçu.

 

 

4 - La dixième tradition qui dit que " NA n’a aucune opinion sur des sujets extérieurs ; c’est pourquoi le nom de NA ne devrait jamais être mêlé à des controverses publiques" nous enseigne de pratiquer personnellement une position d'humilité qui préserve l'unité et l'intégrité de Narcotiques Anonymes dans son ensemble. 

 

5 - Selon notre 11e tradition :

 "La politique de nos relations publiques est basée sur l’attrait plutôt que sur la réclame ; nous devons toujours garder l’anonymat personnel au niveau des médias".

Cette tradition nous enseigne de garder l'anonymat au niveau des médias.

En effet, aucun membre de Narcotiques Anonymes n'est jamais reconnu comme le porte-parole du mouvement, que ce soit à l'échelle locale, nationale ou internationale et il n’est pas envisageable, pour un membre NA, de parler au nom de Narcotiques Anonymes.

Chacun n’est autorisé qu'à exprimer sa propre expérience, ne représente jamais NA et ne représente QUE lui-même et lui seul tel qu'il ou elle le souhaite.

 

6 - Notre sixième tradition dit que :

"Un groupe de NA ne devrait jamais cautionner, financer ou prêter le nom de NA à des organismes connexes ou à des organisations extérieures, de peur que des problèmes d’argent, de propriété ou de prestige ne nous éloignent de notre but primordial"

Cette 6e tradition nous enseigne d'avoir la sagesse de nous tenir loin des appétits de reconnaissance, de pouvoir, de prestige ou d'intérêt afin de ne pas nous égarer et de pouvoir nous centrer ou nous recentrer sur notre but primordial qui est de transmettre le message au dépendant qui souffre encore.

   

 

 

Comment se déroule une réunion Narcotiques Anonymes ?

 

Une réunion Narcotiques Anonymes commence par la lecture de textes présentant NA et son fonctionnement.

Ensuite, les personnes présentes partagent si elles le souhaitent leur expérience personnelle de leur maladie et/ou de leur rétablissement sans etre interrompues.

Chaque membre peut ainsi librement s'exprimer sur un thème choisi et/ou sur les difficultés qu’il ou elle rencontre et/ou sur les solutions qu’il ou elle trouve pour y faire face.

Ces échanges ne se font donc pas du tout sous forme de discussions mais sous forme de contributions libres et individuelles.
Chacun peut ainsi y prendre ce qui lui est utile et laisser le reste.

La plupart des groupes disposent de salles louées à des organisations publiques.

Ainsi, pour la sécurité des membres et celle de ceux qui nous louent ou nous prêtent les salles, nous insistons pour qu’aucun participant n’ait sur lui de drogue ou de matériel servant à en utiliser.

 

  

 

 

Qui fait partie de Narcotiques Anonymes ?

 

La dépendance touche toutes sortes de gens.

On rencontre dans NA des hommes et des femmes de toutes les origines, de tous les âges, de toutes les nationalités, de toutes les classes sociales et de toutes les professions.

N'importe quel dépendant ou dépendante peut se joindre à NA quels que soient son âge, son origine, son orientation sexuelle, ses croyances, sa religion ou absence de religion.

L'anonymat permet aux membres NA de s'identifier et de s'entraider librement pour surmonter leurs problèmes communs.

 

 

 

Quelques données sur l'évolution des conditions de vie des membres de NA en France

 

 

Très nettement amelioré : 71%

Amélioré : 23 %

Stabiilisé : 5 %

Dégradé : 1%

 

 

Situation professionnelle

   

 

À l'arrivée

 

Actuelle

 

CHÔMAGE-SANS ACTIVITÉ

 

54%

 

18%

 

ÉTUDIANT

 

2 %

 

4%

 

COMMERÇANT

 

1 %

 

1 %

 

PROFESSION LIBÉRALE

 

3 %

 

8%

 

CHEF D'ENTREPRISE

 

2 %

 

7%

 

EMPLOYÉ

 

14 %

 

23 %

 

OUVRIER

 

3%

 

2 %

 

CADRE

 

6 %

 

8%

 

FONCTIONNAIRE

 

3 %

 

5%

 

ARTISAN

 

1 %

 

2%

 

PÈCHE-AGRICULTURE

 

1 %

 

2%

 

SANTÉ

 

2 %

 

3%

 

CULTURE-MÉDIAS

 

3 %

 

10%

 

ENSEIGNEMENT- SCIENCE

 

1 %

 

1 %

 

AUTRES METIERS

 

4 %

 

6%

 

 

 

 

Quelles drogues ont consommé celles et ceux qui demandent de l'aide à Narcotiques Anonymes ?

 

 

Aujourd'hui, les dépendants qui arrivent à NA ont des consommations de drogues très diverses et sont très souvent poly-toxicomanes.

 

 

Drogues consommées

ALCOOL

 

87%

 

CANNABIS

 

83 %

 

HÉROÏNE & OPIACÉS

 

71 %

 

MÉDICAMENTS

 

71 %

 

COCAÏNE

 

69%

 

HALLUCINOGÈNES

 

54%

 

ECSTASY

 

43%

 

AMPHÉTAMINES

 

42 %

 

SOLVANTS

 

34%

 

CRACK

 

26%

 

AUTRES DROGUES 

 

6%

 

 

 

 

Âge

16-20 0%
18-25 3 %
25-30 6%
30-35 12%
35-40 20%
40-45 27%
45-50 21%
50-55 7%
55-60 3%
60 ET PLUS 0%

 

 

Traitements de substitution

Oui 38 %
Non 62 %

 

 

Sexe

Femme 39 %
Homme 61 %

 

 

 

Un dépendant doit il avoir tout perdu pour que Narcotiques Anonymes puisse l'aider ?


Les nouveaux membres Narcotiques Anonymes sont de plus en plus jeunes.

En effet, de plus en plus de dépendants entendent parler de NA suffisamment tôt pour découvrir quoi faire avant que leur maladie ne leur cause plus de dommages.

Il n'est donc ni nécessaire ni utile que la santé d’un dépendant ou d'une dépendante soit totalement détruite ni qu'il ou elle ait totalement perdu sa dignité son travail sa santé ses amis ou sa famille pour assister à l'une de nos réunions.                  

 

 


NA la Ciotat 2013